Immobilier : quels sont les quartiers les plus recherchés de Dijon ?

Immobilier

Publié le : 02 décembre 20236 mins de lecture

Alors que le prix de l’immobilier reste stable à Dijon en 2022, son attractivité ne fléchit pas. Du centre-ville à Montchapet, en passant par les quartiers des Faubourgs Nord et Sud, la capitale bourguignonne se démarque par la diversité de son offre immobilière. La disparité des prix au mètre carré permet à tous de s’y installer, surtout avec l’aide d’une agence immobilière. Découvrez les quartiers à privilégier selon les objectifs et les budgets de chacun.

Les quartiers prisés pour l’investissement locatif

Le fief des ducs de Bourgogne semble insensible à la crise sanitaire. En effet, Dijon enregistre toujours une croissance constante de sa démographie. Ceci explique la forte tension locative dans la ville. Dans ce sens, elle accueille environ 30 000 étudiants en formation supérieure.

Son bassin d’emploi renforce également son attractivité. Près de 18 000 entreprises y sont implantées, ce qui encourage les salariés à venir s’y installer. Les chiffres révèlent que 80 % des demandes locatives en Côte-d’Or se concentrent à Dijon.

La ville a même connu une baisse des transactions pendant les derniers mois. Pour cause, la demande est devenue plus importante que l’offre. Par conséquent, un bien ne reste pas longtemps sur le marché.

Le fait qu’elle soit désignée « cité la plus attractive de France » n’est pas un hasard. La rentabilité locative figure parmi les plus élevées dans l’Hexagone, soit 6 %. Les investisseurs ont aussi peu de chance de subir des vacances locatives dans le contexte actuel.

À noter que Dijon est une ville en forte croissance. Cette tendance pourrait se confirmer pendant les prochaines années avec la construction d’un tramway reliant le centre au sud-ouest de la ville.

Pour y investir, il faut privilégier le quartier Faubourg Nord si les étudiants sont vos cibles. Le secteur abrite plusieurs grandes écoles, dont le campus de Science Po Paris. Ce quartier est très dynamique en raison de la jeunesse de sa population.

Malgré une moyenne des prix au m² plus élevé dans l’ancien, cette zone abrite de faibles surfaces accessibles aux petits budgets. De plus, le bien ne reste pas longtemps sur le marché en passant par une agence immobilière, notamment s’il est en statut LMNP. Vous pouvez en savoir davantage sur ce sujet via lemagdelimmo.com.

Les quartiers idéaux pour une résidence principale

Le centre-ville reste le meilleur choix pour acheter une maison à Dijon. Entre autres, son patrimoine architectural séduit les amateurs d’art et d’architectures. De plus, le quartier abrite tous les types de commerces : restaurants, supermarchés, services, pharmacie.

La popularité du centre-ville renforce la tension immobilière dans ce secteur. Ainsi, des quartiers comme Cordeliers et Grangier enregistrent des prix au m² les plus élevés de la ville. Néanmoins, ce lieu plait aux familles à la recherche d’une résidence principale avec un budget conséquent. À noter que l’investissement locatif y est également intéressant étant donné la demande. Dans cette zone, les cibles sont surtout les jeunes couples actifs ou les étudiants.

Les personnes qui sont en quête de tranquillité dans un cadre verdoyant peuvent se tourner vers Montchapet. Le quartier propose un éventail d’offres de maisons individuelles. Cependant, les prix peuvent vite augmenter dans cette zone. Selon une étude menée par une plateforme d’agence immobilière, Montchapet abrite les rues les plus chères de Dijon. La rue de Rouen, malgré sa discrétion, se trouve en tête du classement. Deux autres rues du quartier complètent le top 5, à savoir la rue Villebois-Mareuil et Colonel-Moll.

De son côté, le quartier Bourroches convient à un budget plus modeste. Cette zone accueille de nombreuses résidences familiales, idéales pour les familles avec enfants. De plus, ce secteur possède plusieurs écoles et commerces. Les espaces verts ne manquent pas aussi dans ce lieu et rejoindre le centre-ville est facile grâce à la présence des transports en commun.

Les quartiers appréciés pour leur cadre de vie

Faubourg Sud se trouve à seulement quatre minutes de l’université de Bourgogne. Les investisseurs se bousculent dans cette zone en raison de sa proximité avec les commodités : écoles, services, commerces. La présence des parcs et d’espaces verts séduit également les familles avec des enfants en bas âge.

Dijon n’a pas été élue « ville la plus verte de France » par Forbes par hasard. Son quartier Parc Chevreul représente un écrin de verdure rare. La nature a pu être préservée alors que la ville prévoit la plantation de 27 000 arbres. Ce cadre de vie exceptionnel séduit les familles qui apprécient le décor campagnard. De plus, les prix restent encore accessibles.

De son côté, le Port du Canal est apprécié de ses résidents pour son cadre de vie tranquille. Entre autres, ils peuvent y arpenter le canal et admirer les bateaux. Ce quartier est desservi par les transports en commun comme le bus et le tramway. Dans cette zone, les prix s’avèrent être plus abordables par rapport aux autres quartiers.

Un des quartiers prisés à Dijon est celui des antiquaires. Il abrite les célèbres rues Auguste Compte, Verrerie et Chaudronnerie. Ce secteur se démarque par ses ruelles pavées et ses boutiques artisanales. Cependant, le prix au mètre carré rivalise avec celui du centre historique.

Plan du site